Retour

Des centaines de jeunes Franco-Ontariens se rassemblent au festival Vision’Art

Plus de 250 élèves francophones partagent cette semaine leur amour pour les arts visuels au 7e festival Vision'Art. C'est la première fois que ce festival franco-ontarien d'art visuel en milieu scolaire se tient dans le sud-ouest de la province.

« Je suis ici parce que j’aime l’art. Donc je viens pour avoir de l’expérience et rencontrer de nouvelles personnes », explique Véronique Chouinard du collège Notre-Dame de Sudbury qui pendant trois jours a eu l'occasion de toucher différentes formes d'art.

Chaque année, Vision’Art accueille des élèves de tous les conseils scolaires francophones de la province. C’est à l’école secondaire L’Essor à Tecumseh qu’il s’est arrêté cette année.

« Ce sont des élèves des cours d’arts, mais aussi des élèves qui aiment faire de l’art, même s'ils ne suivent pas de cours », explique Carole Papineau, agente de liaison communautaire pour le Conseil scolaire Providence qui organise le festival.

Au programme sculptures, peintures, photographie, couture, poterie, mais il y a plus encore. Des visites de la région sont aussi organisées pour leur permettre d'avoir une expérience immersive complète.

Les élèves se sont rendus au parc national de la Pointe-Pelée, armés de leur cahier à esquisses et à la Galerie d'art de Windsor.

Des ateliers avec des artistes de la région

Chaque jour, des ateliers de plusieurs heures sont offerts aux jeunes par des artistes de la région. Guylaine Bondy qui est habituellement concierge pour le conseil scolaire enseigne notamment un art qui la passionne : la fabrication des vitraux.

« C’est un art qu’on ne voit pas beaucoup et j’aime ça le ramener pour que les jeunes sachent quand ils vont par exemple à l’église d’où viennent les belles vitres », explique-t-elle.

Pour Lissa Bourgoin-Fraser, enseignante à la retraite, il s'agit avant tout d'une expérience collective.

Elle croit que plusieurs d’entre eux deviendront effectivement des artistes.

Des jeunes à la découverte d'eux-mêmes

« J’ai plus de potentiels dans les arts visuels que je croyais. C’est une bonne expérience d’apprendre des choses nouvelles à propos de soi-même », explique Andrew Farandatos, un élève de L'Essor qui a notamment participé à un atelier de photographie.

Laurel Renegbanga est de l'école secondaire Franco-cité d'Ottawa. Elle a pris part à une formation de couture où elle a fabriqué des poupées.

Élève de l'école secondaire Béatrice-Desloges à Orléans, Anika Gingras a le rêve de devenir dessinatrice d'animation. Vision'Art lui permet de toucher à d'autres formes d'art.

« J’adore découvrir de nouvelles choses d’art et faire des choses que je ne savais pas que j’aimais, par exemple des poupées. C’était amusant de coudre différentes choses. La poterie aussi, je n'avais jamais essayé ça avant », dit-elle.

Les œuvres des jeunes seront présentées à la communauté lors d’un vernissage de clôture ouvert au grand public jeudi de 19 h 30 à 22 h 30.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine