Retour

Des centaines de personnes à la grande vente semestrielle d'OC Transpo

Le transporteur ottavien OC Transpo a organisé, samedi, sa traditionnelle vente d'objets oubliés dans ses autobus, stations ou encore comptoirs de vente de billets.

Tous les six mois, une grande vente est organisée et les profits sont remis à une vingtaine d'organismes communautaires d'Ottawa.

Samedi, des centaines de citoyens ont patienté en moyenne une heure avant l'ouverture des portes pour être parmi les premiers à mettre la main sur les meilleurs articles. Seul le tiers des objets perdus sur le réseau d'OC Transpo sont réclamés par les propriétaires.

« Mes enfants aiment les appareils électroniques, alors on veut avoir des téléphones si l'on a des téléphones », a déclaré Sofiane Hadri, qui a fait la file pour avoir du choix.

Chaussures, gants, tuques, livres, objets électroniques, porte-feuilles, parapluie et même une guitare étaient disponibles pour cette vente semestrielle. En tout, on compte près de 4000 objets à vendre à des prix qui varient entre 25 ¢ et 5 $ pour la plupart.

« Ça donne la chance dans mon cas d'acheter les objets à prix réduits desquels je peux disposer et donner aux gens dans la communauté », a déclaré Hélène Rompré.

L'organisme Au coeur de la vie est mandaté par OC Transpo pour organiser la vente et distribuer les profits à la vingtaine d'organismes communautaires.

« Quand ils ont besoin d'une imprimante, ils vont en acheter, c'est pour toutes sortes de raisons que nous avons cet argent », a affirmé la bénévole Stéphanie Grahem.

Les objets récupérés par OC Transpo sont généralement conservés pendant trois mois avant d'être mis en vente.

D'après le reportage de Godefroy Macaire Chabi

Plus d'articles

Commentaires