Retour

Des chaînes humaines pour appuyer les enseignants en Outaouais

Des parents d'une dizaine d'écoles de l'Outaouais ont pris part, jeudi, au mouvement provincial « Je protège mon école publique » pour appuyer les revendications des enseignants dans leurs négociations avec Québec.

C'est le cas de parents d'élèves fréquentant l'école Providence-J.-M. Robert de Saint-André-Avellin, dans la Petite-Nation, qui ont formé une chaîne humaine autour de l'école.

Ils souhaitent ainsi dénoncer les compressions dans le système d'éducation.

« Les coupures se font sentir, les mesures d'aide aux élèves, on en a de moins en moins », déplore Daniel Cooke, président du Conseil d'établissement de l'école Providence-J.-M. Robert de Saint-André-Avellin.

À l'École Saint-Jean-Bosco de Gatineau, une soixantaine de parents ont pris part à la manifestation.

Partout au Québec, des milliers de parents, d'enfants et d'enseignants sont arrivés une demi-heure plus tôt à l'école, afin de dénoncer les compressions du gouvernement libéral.

Une cinquième édition du mouvement « Je protège mon école publique » est prévue pour le 2 novembre prochain dans la province.

Plus d'articles

Commentaires