Retour

Des citoyens continuent de réclamer une épicerie sur l'Île-de-Hull

Sans marché d'alimentation depuis 1999, certains résidents du secteur se voient forcés de faire plusieurs kilomètres pour se procurer leurs denrées.

Les membres du collectif ACORN de Gatineau déplorent cette situation et étaient nombreux à participer à l'assemblée, organisée par la conseillère du district de Hull-Wright, Denise Laferrière.

Je trouve ça réellement important qu'on ait une épicerie sur l'île. Ça fait plus de quinze ans qu'on n’a pas l'épicerie et moi je dois faire plus de deux kilomètres, en autobus ou en taxi, avec mes quatre enfants.

Annie Lacasse, résidente de l'Île-de-Hull

Plusieurs participants ont demandé qu'une somme de 300 000 $, provenant du Fonds de développement des communautés, soit investie dans une épicerie de grande surface dans leur quartier. Ils craignent de voir Mme Laferrière dépenser la somme pour un autre projet.

La patience des résidents du secteur, qui souhaitent la venue d’une épicerie, continue d’être mise à rude épreuve.

En 2015, plusieurs croyaient son arrivée imminente. Mais le projet d’un marché d’alimentation intégré au complexe immobilier W/E est tombé à l’eau, faute de financement.

Avec les informations des journalistes Florence Ngué-No et Stu Mills

Plus d'articles