Retour

Des clôtures plus résistantes seront installées sur le pont Prince-de-Galles

La Ville d'Ottawa a dépensé près de 15 000 $ pour réparer les clôtures installées en septembre 2016 sur le pont Prince-de-Galles afin d'empêcher le public d'y accéder.

La Municipalité envisageait au départ de dépenser plus de 250 000 $ pour installer des portes barrant l'accès du pont, mais à la suite d'une levée de boucliers de nombreux citoyens, la somme de 46 000 $ avait finalement été retenue.

Depuis l’installation des clôtures, elles ont dû être réparées des douzaines de fois parce que les gens ne cessent d'y pénétrer.

En réponse aux préoccupations croissantes concernant l'utilisation illégale du pont, Transports Canada - qui réglemente toujours le passage à niveau désaffecté - a écrit aux villes d'Ottawa et de Gatineau en décembre 2015 pour leur demander de « barricader le pont de façon permanente pour empêcher les intrus ».

La ville envisage d'installer de meilleures clôtures

Les barrières mises en place pour empêcher l'accès du public avaient été forcées quelques heures après leurs installations initiales.

Depuis, elles ont été réparées plus de 50 fois au coût de près de 15 000 $, a souligné le directeur des opérations du transport en commun à Ottawa, Troy Charter, dans un courriel adressé à CBC.

Plus précisément, il y a eu 46 réparations entre avril 2017 et aujourd'hui, mais la ville n'a pas été en mesure de fournir immédiatement le nombre de réparations de septembre 2016 à avril 2017, alors qu'un processus formel de suivi n'était pas encore en place.

Le coût comprend la réparation des clôtures le long de l'île Lemieux (que traverse le pont ferroviaire), la pose de clôtures le long des sentiers et de l'ancienne voie ferrée, la réparation des portes aux extrémités nord et sud de l'île Lemieux et le remplacement des panneaux vandalisés .

Au moment de la rédaction de ce document, les clôtures étaient brisées et M. Charter a écrit que le personnel des Travaux publics et Services environnementaux devrait effectuer les réparations sous peu.

Retour à la case départ

Après l'installation des clôtures moins chères et cassées le même jour, le conseiller municipal du quartier Kitchissippi à Ottawa, Jeff Leiper, avait informé le conseil que si les gens continuaient à vandaliser, « la ville devrait aller de l'avant et afin de se protéger de toute responsabilité et mettre en place la solution plus coûteuse. »

M. Leiper n'était pas disponible pour une interview vendredi.

Le pont Prince-de-Galles a été construit en 1880 et la ligne de chemin de fer a fonctionné pendant des décennies jusqu'à ce qu'elle soit finalement abandonnée.

La Ville d'Ottawa a fait l'acquisition du pont au milieu des années 2000 pour la somme de 399 000 $. La Municipalité envisage de l'utiliser ultérieurement pour l'extension du réseau du train léger.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un oisillon aide son frère à sortir de sa coquille





Rabais de la semaine