Retour

Des collèges ontariens ouvrent des campus pour hommes en Arabie saoudite 

Des collèges de l'Ontario financés en partie par les fonds publics ont ouvert des campus pour hommes seulement en Arabie saoudite. Le ministre ontarien de l'Éducation postsecondaire a souligné que le choix des étudiants admis revenait aux écoles.

Le Collège de Niagara offre une formation en tourisme, en hôtellerie et en économie à son campus de Taïf. De son côté, le Collège algonquin a dix programmes de cours, incluant économie, comptabilité et génie électrique à son campus de Jizan.

Le Collège Centennial de Toronto, pour sa part, offre un programme de formation en entreprise qui est réservé uniquement aux hommes en Arabie saoudite. Ces campus ontariens établis en Arabie saoudite, tout comme l'ensemble de l'éducation offerte dans le royaume ultraconservateur, fonctionnent conformément à une interprétation stricte de la loi islamique, interdisant la présence d'hommes et de femmes dans les mêmes classes.

Le ministre des Collèges et Universités en Ontario, Reza Moridi, a dit que les décisions concernant les activités des campus, incluant la composition du corps étudiant, revenaient aux conseils d'administration des différents établissements.

Le gouvernement ontarien fournit 7,8 milliards $ à 24 collèges de la province, ce qui représente près de 40 pour cent de leur budget. Les collèges touchent le reste de leur fonds grâce aux droits de scolarité et d'autres sources de revenus.

Plus d'articles

Commentaires