Retour

Des conditions de moins en moins propices pour les motoneigistes de l'Outaouais

Deux motoneigistes l'ont échappé belle samedi soir à Gatineau lorsque la glace a cédé sous leur poids, dans la baie McLaurin. Les autorités invitent tous les motoneigistes à la prudence, d'autant plus que le redoux risque de se poursuivre.

Environnement Canada prévoit des maximums au-dessus du point de congélation toute la semaine dans la région d'Ottawa et de Gatineau.

« [Il faut] faire très attention sur les plans d'eau surtout où se trouve de la végétation lorsque l'on passe. La glace est vraiment mince et c'est très dangereux pour se retrouver à l'eau », explique le chef des opérations au Service d'incendie de la Ville de Gatineau, Éric Charbonneau.

Ryan Downing gère 300 km de sentiers au sud d'Ottawa pour le Club de motoneige Osgoode Carleton. Tout au long de l'hiver, le Club de motoneige mesure l'épaisseur de la glace. Si elle n'atteint pas au minimum 15 cm, on considère alors qu'il est dangereux de s'y aventurer.

Tous les motoneigistes, restez sur le sentier tout le temps. C'est vraiment important si tu es sur un lac ou une rivière, tu ne sais pas exactement l'épaisseur de la glace.

Ryan Downing, du Club de motoneige Osgoode Carleton

Des marqueurs orangés balisent les sentiers pour indiquer aux motoneigistes les endroits où ils peuvent passer. Le Club de motoneige demande aux usagers de passer entre les marqueurs. D'une semaine à l'autre, la situation peut changer.

« Si tu ne sais pas si c'est sécuritaire. Ce n’est pas nécessaire d'y aller », soutient M. Downing.

La saison de motoneige tire à sa fin et, selon les caprices de Dame nature, les cours d'eau gelés risquent d'être de moins en moins accessibles.

D'après le reportage de Mylène Crête

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine