Retour

Des craintes sur le redéploiement des policiers à Ottawa

Des élus et des membres de la communauté d'Ottawa ont fait part de leurs inquiétudes, lundi soir, quant au plan de restructuration des effectifs policiers de la Ville.

Le nouveau modèle, qui vise à réduire les dépenses, amènerait des agents appartenant à des unités spécialisées à être réaffectés à des patrouilles d'ici 2017.

En réunion lundi soir, la Commission de services policiers d'Ottawa a accepté un rapport qui fait état de ces changements controversés.

Une délégation du public a déploré la perte d'agents communautaires et de quartier. Plusieurs citoyens ont défendu le rôle de ces policiers de proximité qui sont efficaces, selon eux, pour lutter autant contre le trafic de drogue dans le marché By que pour le démantèlement des fumeries de crack.

« Les policiers de faction pouvaient se concentrer sur un problème et trouver une solution plutôt que de répondre aux appels aux mêmes endroits jour après jour [traduction libre] », a déploré Cheryl Parrot, une citoyenne qui est venue prendre la parole.

Des changements encore possibles

Le Service de police d'Ottawa affirme ignorer pour le moment le nombre d'agents qui seront réaffectés dans le cadre de ce nouveau plan.

Cela a surpris le président du syndicat des policiers, Matt Skof, qui indique que 117 agents ont été avisés qu'ils seraient réaffectés à d'autres tâches.

La police d'Ottawa précise que son nouveau modèle de redéploiement n'est pas encore finalisé. « Ce n'est pas un fait accompli. Il y aura davantage de consultations [traduction libre] », précise le surintendant intérimaire Mark Ford.

Des consultations communautaires doivent être annoncées le mois prochain.

Avec CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine