Retour

Des dédommagements financiers pour les usagers de la STO

La Société de transport de l'Outaouais (STO) a annoncé, mardi, qu'elle offrira des dédommagements financiers aux usagers qui ont été touchés par les annulations de trajets sur son réseau.

Les détenteurs d’un abonnement mensuel pour le mois de janvier verront une compensation de 25 % être créditée automatiquement sur leur carte à puce Multi.

Ces sommes seront versées d'ici la mi-février pour le remboursement de janvier. Le remboursement de février sera pour sa part versé d'ici la mi-mars.

« C'est une mesure pour atténuer les inconvénients liés aux moyens de pression exercés par nos chauffeurs », a expliqué la porte-parole de la STO, Céline Gauthier.

Les usagers occasionnels pourront recevoir, dès le 1er février, un rabais équivalent sur le tarif avec le porte-monnaie électronique. Le tarif de base par passage sera de 2,50 $ plutôt que de 3,40 $.

L’émission de la carte Multi sera gratuite pour ceux qui ne la détiennent pas encore, lors d’un versement de 10 $ dans le porte-monnaie électronique.

C'est une façon de dire à notre clientèle : "restez avec nous".

Céline Gauthier, porte-parole de la STO

La clientèle du transport adapté aura droit aux mêmes dédommagements que la clientèle du transport régulier, même si elle n'est pas touchée par le conflit de travail.

Une mesure de plus d'un million de dollars

Les compensations offertes par la STO ne se feront toutefois pas sans inconvénient. Selon Mme Gauthier, il faudra, pour les mois de janvier et février, piger dans les coffres plus d'un million de dollars.

C'est une dépense dont le président de la STO se serait passé. La mesure est toutefois nécessaire, selon ses dires.

« Pour l'instant, ce sont des montants qu'on est capables d'absorber à même nos réserves, mais ce n'est pas une bonne nouvelle », a expliqué Gilles Carpentier. « Ces réserves-là nous servent pour les projets spéciaux, les imprévus. Nous, à la STO, on ne peut pas avoir de réserves spécifiques, donc ça gruge dans ces montants. »

Avec les informations de Mylène Crête et Marie-Lou St-Onge

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine