Retour

Des défis pour les entrepreneurs à la suite des inondations à Gatineau

Les délais dans le traitement des dossiers des sinistrés des inondations à Gatineau causent aussi des maux de tête pour les entrepreneurs.

Alors que le temps presse pour la reconstruction à l'approche de l'hiver, Marc Lauriault, gestionnaire de projet pour l'entreprise Constructions Robert Lauriault, soutient qu'il se bute à des difficultés pour obtenir les permis nécessaires et être payé par ses clients.

M. Lauriault, qui travaille au sein de l'entreprise familiale, dit mener de front des projets totalisant 100 000 $ pour lesquels il peine à être payé.

Un total de 1133 demandes de réclamations ont été envoyées au ministère de la Sécurité publique (MSP) à la suite des inondations d'avril et de mai.

En date du 29 août, les sinistrés n'avaient envoyé à la Ville que 167 demandes de permis de travaux (15 % des demandes de réclamation), soit 27 pour de la démolition et 140 pour de la rénovation. Gatineau a d'ailleurs délivré 17 permis de démolition et 111 de rénovation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine