Retour

Des députés de l'Outaouais dépensent plus en publicité que la moyenne

Les députés de la grande région de la capitale nationale ont pour la plupart dépensé plus en publicité ou en impressions que la moyenne, selon une analyse de Radio-Canada des rapports de dépenses de tous les députés qui ont siégé à la Chambre des communes depuis 2011.

Dans la région, les députés sont tous, sauf pour Mylène Freeman, députée sortante d'Argenteuil-Papineau-Mirabel, sous la moyenne nationale au sujet des dépenses totales.

Ces chiffres s'expliquent puisque les députés n'ont pas beaucoup de dépenses de déplacement, compte tenu du fait qu'ils habitent tout près d'Ottawa.

Cependant, plusieurs d'entre eux, dont tous les députés du NPD en Outaouais, ont déclaré jusqu'au double des dépenses moyennes pour l'impression et les envois collectifs, ou encore pour de la publicité.

Des dépenses qui ne dérangent pas la députée néo-démocrate sortante dans Gatineau, Françoise Boivin.

La néo-démocrate rappelle que ces dépenses sont une des seules façons de pouvoir expliquer à la population les moyens pour communiquer avec son député.

Si tous les députés du NPD de l'Outaouais dépassent la moyenne soit pour l'impression et les envois collectifs ou pour la publicité, c'est une tendance de parti, aux dires de Françoise Boivin. « Jack Layton nous avait dit de rester impliquer dans notre comté », explique-t-elle.

Cette dernière souligne également que les dépenses sont extrêmement scrutées par le gouvernement, « particulièrement depuis le scandale des commandites ».

Plus d'articles

Commentaires