Retour

Des donateurs d'Ottawa s’unissent pour la communauté du Manitoba qui doit faire face au suicide

Musiciens, entrepreneurs et philanthropes d'Ottawa s'unissent pour livrer des dons d'instruments de musiques et d'autres fournitures à une communauté du nord du Manitoba prise avec des problèmes de suicide.

Plus tôt ce mois-ci, la Nation crie de Pimicikamak, également connu sous le nom de Cross Lake, a déclaré l'état d'urgence.

Six personnes se sont enlevé la vie depuis le 12 décembre. La chef par intérim, Shirley Robinson dit que la communauté est consternée et a besoin d'aide.

« Quand j'ai entendu parler de cette histoire, je me suis dit que personne ne pouvait rester là sans rien faire », raconte Heater Johnson, une instigatrice du projet.

Mme Johnson et son groupe Ladies Who Lunch ont demandé aux gens de la capitale nationale de faire des dons d'objets, comme des instruments de musique et de l'équipement sportif ou artistique pour les jeunes de cette communauté.

Les organisateurs ont aussi fait appel au musicien Mason Quesnel, pour diriger la cueillette d'instruments de musique.

Réponse « incroyable »

Acceptant d'emblée l'invitation, Mason Quesnel a fait un appel à la générosité sur Facebook. Le message a été entendu, puisqu'en quelques jours, le musicien a recueilli des dizaines de guitares, claviers et batteries.

Il considère la réponse de la population ottavienne comme étant « incroyable ».

Les personnes intéressées à donner un instrument de musiques peuvent le faire jusqu'au 3 avril au Pub 101, situé dans le marché By. Un donateur anonyme déboursera la somme nécessaire pour expédier tous les dons à Pimicikamak.

La vice-chef bouleversée

Jointe dans sa communauté, la vice-chef de Pimicikamak, Shirley Robinson, affirme que le soutien des résidents d'Ottawa est bouleversant. Une fois les dons arrivés à bon port, un groupe de jeunes de la communauté mettra en place un programme pour pouvoir utiliser ces dons.

« C'est réconfortant de savoir que des gens de tous les horizons nous partagent leur amour », soutient-elle.

Le groupe à l'origine du projet, Ladies Who Lunch, accueillera Mme Robinson et la chef de la communauté, Cathy Merrick, lors d'un événement au Centre national des arts prévu le 4 avril prochain.

D'après un texte de CBC

Plus d'articles

Commentaires