Retour

Des écoles de l'Outaouais « maximisent l'air frais » pour affronter la chaleur

Les élèves et les enseignants de bon nombre d'écoles de l'Outaouais doivent composer avec la chaleur et l'humidité ces jours-ci. C'est notamment le cas des écoles primaires de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO), puisque celles-ci ne sont pas dotées de l'air climatisé.

Dans un message envoyé dimanche aux parents, la CSPO soutient qu'elle prend des actions pour « maximiser l'air frais à l'intérieur des locaux des établissements », mais elle précise qu'il n'existe pas de normes gouvernementales concernant la température ambiante maximale en salle de classe.

La CSPO demande aux parents de fournir une bouteille d'eau réutilisable à leurs enfants et de s'assurer qu'ils portent des vêtements de couleur claire et un chapeau.

« La CSPO suivra la situation d'heure en heure pour assurer la sécurité de ses élèves et de ses employés », précise l'établissement sur son site Internet.

Les écoles secondaires de la CSPO sont quant à elles dotées de système de climatisation.

La CSD reste vigilante

Dans une note envoyée aux directions d’établissement vendredi, la Commission scolaire des Draveurs (CSD) demande de relocaliser les élèves et le personnel dans des locaux plus frais au rez-de-chaussée en cas de chaleur intense. Elle recommande aussi de réduire les périodes de sortie à l’extérieur si les zones ombragées sont insuffisantes dans la cour.

La commission scolaire demande aussi aux écoles de rester vigilantes pour déceler les problèmes de coups de chaleur chez les élèves et le personnel.

La CSD précise que la majorité de ses écoles possède un système de ventilation mécanique, qui sera programmé pour faire entrer l’air frais pendant la nuit.

De son côté, le Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO) ouvre aussi les fenêtres de ses écoles la nuit afin de composer avec la chaleur. Toutefois, la plupart des établissements sont dotés de l'air conditionné, précise le conseil scolaire.

Plus d'articles

Commentaires