Retour

Des élues plaident pour une plus grande présence des femmes en politique

Pour souligner la Journée internationale des femmes, deux ministres fédérales ont pris la parole, mardi matin, à l'hôtel de ville d'Ottawa, lançant un message pour inciter plus de femmes à prendre part à la vie politique.

La ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a notamment déploré que le conseil municipal de la capitale ne compte que quatre femmes, sur un total de 23 postes de conseillers.

Mère de trois enfants, la ministre a souligné qu'il reste encore du travail à faire pour favoriser la conciliation travail-famille dans le milieu politique. Elle a aussi précisé que le premier ministre Justin Trudeau comprenait bien cette réalité.

La députée d'Ottawa-Centre s'est par ailleurs dite fière de faire partie d'un Cabinet comptant autant de femmes que d'hommes.

La ministre de la Condition féminine est féministe

La ministre Patty Hajdu a elle aussi déploré la présence de barrières qui empêchent certaines femmes de poursuivre une carrière en politique. Elle croit que davantage de flexibilité, notamment en ce qui a trait aux heures de travail et aux tâches, permettrait d'attirer plus de femmes dans le milieu.

Interrogée sur la question, la ministre de la Condition féminine s'est d'ailleurs dite féministe, prônant une égalité entre les hommes et les femmes.

L'ex-mairesse de Mississauga, Hazel McCallion, a elle aussi pris part à l'événement mardi matin. La femme de 95 ans, qui a pris sa retraite de la vie politique il y a deux ans, a reçu une ovation debout pour saluer sa carrière.

Avec les informations de Laurie Trudel

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine