Retour

Des élus de Hawkesbury rejettent l'idée d'afficher les rapports de salubrité des restaurants

L'initiative du Bureau de santé de l'est de l'Ontario (BSEO), invitant les Municipalités de la région à rendre obligatoire l'affichage des résultats des inspections dans établissements de services alimentaires comme les restaurants, se heurte à un obstacle à Hawkesbury.

Un texte de Denis Babin

La plupart des élus locaux ne croient pas qu'il en revient aux Municipalités d'adopter un tel règlement.

C'est ce qui ressort d'une réunion, tenue mercredi après-midi, par le comité de gouvernance générale de la Ville de Hawkesbury.

À l'heure actuelle, seules les municipalités, par l'entremise d'un règlement, peuvent forcer les exploitants à afficher leurs résultats d'inspection.

« N'importe qui, ceux qui veulent s'informer à propos de leurs restaurants préférés, ils peuvent toujours aller sur le site du Bureau de santé de l'est de l'Ontario pour s'assurer que ce qu'ils ont besoin de savoir, c'est là », souligne le conseiller municipal à la Ville de Hawkesbury, Michel Thibodeau.

Sur le territoire desservi par le Bureau de santé de l'est de l'Ontario, seule la Ville de Cornwall a rendu obligatoire l'affichage des rapports d'inspection. C'est aussi le cas à Toronto, London et Hamilton.

Les mesures en vigueur

Présentement, les établissements visés peuvent afficher leurs résultats d'inspection sanitaire sur une base volontaire.

Les exploitants se voient attribuer une couleur :

  1. Le vert signifie que l'établissement est conforme et que les normes de salubrité alimentaire de la province sont respectées.
  2. Le jaune indique que l'établissement est conforme, mais sous certaines conditions.
  3. Le rouge force les exploitants fautifs à fermer leurs portes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine