Retour

Des enseignants se font visibles pour réclamer plus de reconnaissance

Une trentaine de membres du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais (SEO) ont tenu une « opération visibilité », lundi matin, afin de revendiquer davantage d'autonomie professionnelle.

Dans le cadre des consultations publiques sur la réussite éducative qui s'arrêtent à Gatineau lundi, les manifestants se sont rassemblés aux abords d'un hôtel du secteur de Hull pour demander au gouvernement du Québec de les reconnaître comme des leaders pédagogiques.

Les manifestants ont arboré des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « L'expert en classe, c'est le prof ».

« On veut dire à la population que c'est l'enseignant qui au cœur des décisions dans une école, puis il faut reconnaître son autonomie professionnelle, mais aussi son expertise, parce que c'est lui qui œuvre au quotidien auprès des élèves », a soutenu Suzanne Tremblay, présidente du SEO.

Le ministre de l'Éducation et de la Famille, Sébastien Proulx, a lancé le mois dernier une consultation publique, qui doit aboutir à une politique en matière de réussite éducative.

Les citoyens peuvent prendre part à consultations en ligne jusqu'au 10 novembre.

Avec les informations de Godefroy Macaire Chabi

Plus d'articles