Retour

Des étudiants d’Ottawa marchent en soutien aux femmes autochtones à Val-d’Or

Des étudiants de l'Université Carleton à Ottawa marcheront à Val-d'Or mardi pour dénoncer la violence faite aux femmes autochtones. Le rassemblement est prévu devant le poste de police de la Sureté du Québec (SQ) de Val-d'Or.

Un collectif de solidarité avec les peuples autochtones basé à Ottawa est à l'origine de cette action.

Durant la manifestation, des messages de soutien aux femmes autochtones seront lus, dit Trycia Bazinet, étudiante en études autochtones et canadiennes à l'Université de Carleton à Ottawa, l'une des organisatrices de l’événement.

« On veut faire savoir aux femmes autochtones qu'il y a beaucoup de gens à travers le Canada et les médias sociaux qui suivent ce qui se passe et qui ne voit pas ça [les violences] comme un cas isolé, dit-elle. On soutient et on croit les témoignages des femmes autochtones. »

Un an après la diffusion d'un reportage de l'émission Enquête où des femmes autochtones dénonçaient de présumées violences et agressions sexuelles commises contre elles par des policiers, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a annoncé en novembre qu'il ne portera aucune accusation dans cette affaire.

Trycia Bazinet affirme avoir déjà reçu plusieurs lettres de soutien après l’appel à la manifestation lancé sur les réseaux sociaux.

Le 11 décembre dernier, plus d'une centaine de citoyens avaient participé à une manifestation de solidarité envers les policiers de Val-d'Or.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine