Retour

Des fonctionnaires en congé parental sans salaire à cause d’un nouveau système informatique

Des fonctionnaires fédéraux, qui sont en congé parental, se plaignent de ne pas percevoir leur chèque de paie depuis l'implantation de Phénix, un nouveau système de gestion des salaires.

Lancée en février dernier, la nouvelle procédure cristallise les critiques à cause de nombreux ratés, comme l'absence de paie, des versements erronés ou des retards.

Les syndicats sont d'ailleurs montés au créneau pour dénoncer le « manque de transparence » du gouvernement fédéral et le fait que ce dernier minimise les problèmes.

Des fonctionnaires affirment maintenant que les dysfonctionnements touchent aussi ceux qui sont en congé de maternité ou de paternité.

Des situations épineuses

C'est le cas de Derek Dratwa, employé par Service correctionnel Canada. Il est en congé parental depuis le mois d'octobre, après que sa femme et lui eurent adopté une nièce dont la mère est morte dans un accident de voiture.

Conformément aux politiques du gouvernement fédéral, il perçoit l'indemnité de base de l'assurance-emploi. Service correctionnel Canada lui verse en plus une compensation.

Derek Dratwa soutient qu'il n'a pas été payé depuis quatre semaines.

Il souligne avoir déjà passé plusieurs heures au téléphone pour tenter de résoudre le problème. Il ajoute que sa banque s'est montrée compréhensive pour le moment, notamment en lui remboursant des pénalités pour insuffisance de fonds, mais cela ne durera pas éternellement.

Un autre fonctionnaire, d'Affaires mondiales Canada cette fois, qui a souhaité garder l'anonymat par crainte de représailles, indique pour sa part avoir été sans salaire pendant huit semaines. Il est maintenant de retour de son congé parental, mais il n'a toujours pas reçu de versements.

Une employée de Services Canada en congé de maternité rapporte quant à elle ne rien avoir perçu depuis trois mois.

Un ancien système obsolète

Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) est responsable d'administrer la paie et les pensions au sein de la fonction publique.

Brigitte Fortin, la sous-ministre adjointe responsable de la comptabilité, de la gestion bancaire et de la rémunération au sein de ce ministère, fait valoir que l'instauration de Phénix visait à remplacer un système vieux de 40 ans.

Dans une déclaration écrite, le gouvernement fédéral soutient être conscient « du stress que cette situation pourrait engendrer pour les familles avec des enfants en bas âge ».

Il est précisé par ailleurs que toutes les demandes de congé de maternité, qui relèvent du Centre de paie Miramichi, sont maintenant traitées.

D'après un texte de CBC

Plus d'articles

Commentaires