Retour

Des graffitis 100 % canadiens au Village de l’inspiration d’Ottawa

Imaginez des conteneurs maritimes échoués en plein cœur d'Ottawa, transformés en installations artistiques. C'est, entre autres, ce que propose le Village de l'inspiration, situé au marché By.

Un texte de Christelle D'Amours pour Tout inclus

Ces installations ont de quoi faire tourner les têtes des visiteurs : elles arborent les œuvres de graffiteurs créées à l’image des provinces et des territoires canadiens.

Les talents d’artistes majoritairement du pays ont été mis à contribution pour réaliser les fresques. Ils proviennent de la région de la capitale nationale et de Montréal.

Différents emblèmes ont été reproduits pour illustrer les composantes territoriales du Canada : ils s’inspirent des symboles officiels provinciaux et territoriaux.

Saurez-vous les reconnaître?

On reconnaît facilement le drapeau du Yukon, divisé en trois panneaux avec les armoiries au centre. Le chien malamute et la fleur emblématique, l'épilobe à feuilles étroites, y sont présents.

Inspirée des armoiries et des richesses des territoires, l’œuvre met en vedette un renard polaire symbolisant les fourrures et un espace vert parsemé de lingots d’or représentant les minéraux abondants dans cette région.

L’adaptation originale et artistique du drapeau mise sur l’incontournable inukshuk et l’étoile Niqirtsituk.

La création artistique reprend fidèlement le drapeau. On y retrouve le demi-soleil d’or également présent sur les armoiries et évoquant le fait que cette province se trouve à l’ouest du pays.

Le drapeau de l’Alberta est ici très distinguable, accompagné d’un grand-duc d’Amérique, qui est l’oiseau emblématique de la province depuis 1977.

Le graffiti utilise les couleurs emblématiques et la division horizontale du drapeau. L’emblème floral de la Saskatchewan, le lis rouge orangé, est aussi mis en vedette.

L’espace exploite la fusion entre le drapeau et les armoiries du Manitoba. On y retrouve entre autres la croix de Saint-Georges, le drapeau Royal de l’Union et un bison.

L’œuvre incorpore différents éléments identitaires du drapeau de l’Ontario, soit le drapeau royal de l’Union, ainsi que les armoiries composées des feuilles d’érable dorées et de la croix de Saint-Georges.

Le bleu symbolique et la fleur de lis emblématique du Québec se complètent harmonieusement dans cette représentation de la Belle Province.

Représentation fidèle du drapeau de la province, l’œuvre lui donne toutefois une tournure originale en intégrant les collines, l’horizon et la mer.

Le léopard héraldique anglais, utilisé sur les armoiries et le drapeau de la province en hommage au prince Édouard et au roi Édouard VII, est représenté fidèlement. L’utilisation du rouge et du blanc en bandes alternées fait également un clin d’œil efficace au drapeau.

La représentation est une adaptation du drapeau de la province, arborant la croix bleue sur fond blanc et un lion royal qui se retrouve aussi sur les armoiries de la Nouvelle-Écosse.

Le rouge et le jaune du drapeau du Nouveau-Brunswick sont utilisés dans cette représentation, accompagnés d’un navire témoignant de l’importance de l’industrie navale dans la province.

Les graffitis sur les conteneurs maritimes sont exposés tout l’été au Village de l’Inspiration d’Ottawa dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

Des artistes graffeurs reviendront au début du mois de juillet pour créer de nouvelles oeuvres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine