Retour

Des groupes écologistes étudient l'impact d'un possible déversement de l'oléoduc Énergie Est

Des groupes écologistes espèrent mieux comprendre l'impact que pourrait avoir un déversement de pétrole provenant de l'oléoduc Énergie Est dans la rivière des Outaouais.

Au total, 200 plaquettes de bois de couleur rose numérotées ont été jetées à l'eau mardi après-midi, près du barrage de Carillon à Pointe-Fortune.

Les instigateurs de l'initiative espèrent pouvoir cartographier les secteurs aux abords de la rivière des Outaouais et des plans d'eau en aval pour mieux agir en cas de déversement.

« Avec les plaquettes mises à l'eau, on va comprendre un peu mieux comment le pétrole va s'épandre, à quelle vitesse il va couler et s'il y a des endroits où ça s'accumule », a expliqué un responsable de l'organisme Environmental Defence, Dale Marshall.

Les personnes qui retrouveront les plaquettes sont invitées à se rendre sur un site Internet pour indiquer l'emplacement et la date de leur découverte.

Le tracé prévu du projet Énergie Est de TransCanada, s'il devait aller de l'avant, traverserait la rivière des Outaouais dans le secteur de Pointe-Fortune. La canalisation 9B d'Ebridge y transporte déjà du pétrole albertain depuis 2015.

D'après un reportage de Denis Babin

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine