Retour

Des inondations forcent la relocalisation d’animaux d’un commerce de Gatineau

L'animalerie Au royaume des animaux à Gatineau a dû relocaliser une vingtaine de ses bêtes à la suite d'une infiltration d'eau majeure dans la nuit de vendredi à samedi

Le commerce a subi des dégâts en raison du bris de tuyauterie survenu au Village de Valeurs vendredi, puisque les deux magasins se trouvent dans le même bâtiment.

« Lorsqu’on est arrivé, on a vu que l’équipe de nettoyage était dans notre local voisin [...] on a constaté qu’on avait une infiltration d’eau majeure au niveau du sol », a décrit le copropriétaire de l’animalerie, Yves Jodouin, qui est arrivé sur les lieux tôt samedi matin.

Même si son magasin a subi des dégâts matériels qu’il évalue à environ 3000 $, M. Jodouin se souciait avant tout du bien-être des seize chats et sept cochons d’Inde qu’abrite le Royaume des Animaux.

« Le principal [souci], c’était le plan d’action pour évacuer nos animaux de refuge pour éviter le stress de l’équipement du va-et-vient. On a mis en branle une cellule de crise, on a pris nos listes d’appels, on a fait un appel à tous sur les réseaux sociaux », a raconté M. Jodouin.

Une trentaine de minutes aura suffi pour que toutes les bêtes trouvent une famille d’accueil temporaire. Les petits pensionnaires de l’animalerie y retourneront dès que les travaux seront achevés, explique M. Jodouin.

Des familles d'accueil heureuses

Mélanie Bélanger, une cliente fidèle du magasin, fait partie des personnes qui ont répondu à l’appel des propriétaires de l’animalerie. Elle a pris sous son aile deux chats et deux rongeurs tôt samedi matin.

« [Les animaux] vont bien, ils se sont adaptés un petit peu trop à la maison. On se sent un petit peu triste de devoir les ramener », a-t-elle souligné avec un brin d’humour malgré les circonstances.

Le petit complexe où a eu lieu le dégât d’eau compte aussi une clinique de réadaptation physique. Son propriétaire, Carl Power-Larose, affirme aussi avoir subi des dommages, mais moins importants que ceux survenus à l’animalerie voisine.

« On veut poursuivre nos opérations comme prévu lundi matin, en espérant qu’il n’y ait pas d’arrêt pour des travaux », a-t-il souhaité, indiquant qu’il devra attendre de 24 à 48 heures avant qu’un expert en sinistre vienne évaluer l’ampleur des rénovations à effectuer.

Avec les informations de Godefroy Macaire Chabi

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards