Retour

Des mesures de sécurité renforcées pour la Fin de semaines des courses

Les mesures de sécurité ont été renforcées alors qu'Ottawa s'apprête à accueillir samedi et dimanche des milliers de personnes pour le plus important événement de courses au pays.

L’attaque au camion-bélier qui a heurté de nombreux piétons dans la rue Yonge, entre les avenues Finch et Sheppard, à Toronto au mois d’avril a remis au cœur des discussions la difficulté de protéger les foules.

Nouveauté cette année, des blocs de ciment et des barrières contre les camions-béliers ont été placés à plusieurs endroits stratégiques, a confirmé la porte-parole de la Fin de semaine des courses Tamarack d’Ottawa, Annie Boucher.

« On travaille avec les services de la Ville d'Ottawa et puis on met en place tous les mêmes genres de sécurité qu'on ferait pour la fête du Canada, donc des camions pour bloquer les rues, de la présence policière évidemment, on demande aux gens de serrer leurs sacs à dos dans des endroits spécifiques pour ne pas laisser traîner leurs choses », a mentionné Mme Boucher.

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, estime que les grandes Villes n'ont plus d'autre choix que de mettre en place des dispositifs de protection lors des événements.

« J'ai beaucoup de confiance en notre police, qui travaille avec les organisations comme la Fin de semaine des courses pour faire une situation qui est vraiment sécuritaire pour les participants et aussi les spectateurs, parce que la sécurité est la priorité numéro un pour la Ville d'Ottawa », a-t-il dit.

Avec les informations de Laurie Trudel et Audrey Roy

Plus d'articles