Retour

Des organismes critiquent la réponse de Québec suite aux inondations

Des organismes de Gatineau estiment que le gouvernement du Québec a délaissé les locataires victimes des inondations du printemps dernier. Ils dénoncent le manque de coordination auprès des partenaires sociaux.

Au lendemain des consultations publiques sur la reconstruction des zones inondables, l'organisme Logemen'Occupe et les Oeuvres Isidore Ostiguy dénoncent le manque de coordination du gouvernement suite aux inondations et estiment que les locataires ont été délaissés.

Le porte-parole de Logemen'Occupe, François Roy, a souligné que certains locataires étaient déjà fragilisés par des problèmes de santé mentale ou de toxicomanie. D'autres, analphabètes, ne sont pas en mesure de lire les informations fournies par le ministère de la Sécurité publique.

M. Roy soutient que son organisme n'a appris que le 8 mai dernier qu'il était considéré comme un partenaire dans l'application des mesures d'urgence.

Il aurait aimé avoir été approché plus tôt dans le processus et souhaite maintenant qu'un expert soit mandaté pour « évaluer toute l'intervention au niveau des mesures d'urgence » et l'implication des organismes communautaires,

La directrice générale des Oeuvres Isidore Ostiguy, Louise Garon, est du même avis. Elle aurait aimé que plus de rencontres soient organisées entre les organismes communautaires et les autorités gouvernementales.

« De rencontres de coordination, c'est à ça que ça sert, à voir le problème, [que] ça ne marche pas, qu'il faut trouver une solution », a-t-elle plaidé.

« L'écran de fumée qu'on a eu avec le premier ministre, le maire, c'était très beau. [Maintenant que] l'eau est partie, on ne les voit plus », a déploré un sinistré, Réjean Chevalier.

Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, a pour sa part souligné, en point de presse mardi, que le gouvernement du Québec avait embauché 90 personnes de plus pour répondre aux demandes des sinistrés.

« Pour s'assurer que les gens puissent rapidement avoir réponse à toutes leurs questions, nous mettons en place cette semaine des bureaux permanents à Montréal, à Gatineau et à Rigaud », a annoncé le ministre.

Logemen'Occupe et les Oeuvres Isidore Ostiguy ont fait connaître leur intention de participer au bilan des inondations que la Ville de Gatineau dressera ce printemps.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine