Retour

Des ours aperçus près de résidences à Chelsea sèment l'inquiétude

Des citoyens de Chelsea sont inquiets après qu'une famille d'ours ait été aperçue près des résidences. Certains citoyens demandent maintenant l'intervention des autorités pour corriger le problème.

Toutefois, selon les experts, les ours noirs se préparent à l'hibernation, et pour ce faire, ils ont besoin de nourriture. Il n'est donc pas surprenant de les voir apparaître sur nos terrains.

Lee Adrien ne s'attendait pas à partager son terrain avec des oursons. Une colocation forcée qui cause certaines inquiétudes dans le voisinage.

« On s'inquiète s'ils viennent à manquer de nourriture. À ce moment, peut-être chercheront-ils à entrer dans nos maisons », craint la résidente de Chelsea.

Ses mangeoires pour oiseaux ont été détruites et vidées de leur contenu par les oursons. Quelques voisins commencent aussi à s'inquiéter.

Par contre, un agent de la faune, Paul Legault, se veut rassurant. L'ours noir est rarement agressif envers les humains.

Être bruyant dans ses déplacements devrait suffire à les éloigner, mais le secret réside dans la nourriture.

Les ours sont grandement influencés par leur estomac. S'ils associent votre demeure avec de la nourriture, ils voudront venir s'y alimenter. C'est pourquoi il faut tenter de briser leur habitude.

L'agent de la faune conseille donc de ramasser les fruits des jardins rapidement et de prêter une attention particulière aux déchets. Sans nourriture à se mettre sous la dent, les oursons s'éloigneront de votre maison.

D'après un reportage de Claudine Richard

Plus d'articles

Commentaires