Des employés municipaux de la ville d'Ottawa ont dû retirer une vingtaine de pancartes la semaine dernière parce qu'elles avaient été plantées illégalement.

En vertu de la réglementation municipale en vigueur dans la capitale, les candidats ont le droit de planter leurs pancartes uniquement sur des propriétés privées. Nulle part ailleurs.

Aucune affiche ne peut être érigée sur une propriété publique pour l'instant. 30 jours avant les élections, soit à compter du 19 septembre prochain, la ville tolérera que des affiches soient plantées sur des lieux publics.

Les candidats fautifs ont été avertis par la ville. Ils ont tous plaidé l'ignorance. Selon certains, il est parfois difficile de discerner les propriétés privées des propriétés publiques.

Tous ont collaboré avec les autorités pour retirer leurs affiches illégales.

Plus d'articles

Commentaires