Des jeunes du quartier Britannia, à Ottawa, participent dimanche à un tournoi de basketball pour montrer un visage plus positif de leur quartier ébranlé par plusieurs fusillades.

Les organisateurs du tournoi veulent fouetter la fierté des jeunes participants et montrer qu'un monde meilleur est possible dans ce quartier de l'ouest d'Ottawa. 

« Ils sont directement affectés par des crimes quand quelqu'un a été tué, et ça donnait une impression négative de la communauté », explique un travailleur de rue du Bureau des services à la jeunesse d'Ottawa, Josh Torres.

Un jeune basketteur de 16 ans, David Muila, souhaite redorer le blason du quartier Britannia. « Les gens pensent que c'est un mauvais quartier, parce qu'il y a beaucoup de crimes, mais ce n'est pas juste des crimes qui se passent ici. »

Selon lui, le fait de pratiquer un sport montre qu'il y a aussi du positif dans son quartier.

« J'ai connu de nouveaux gars et là on est des amis. Pour moi, ça crée l'amitié. »

Ce n'est pas la première fois que des initiatives pour contrer la violence dans les quartiers chauds de la capitale sont organisées. En avril, une marche a réuni des centaines de résidents du croissant Jasmine dans l'est, où trois meurtres se sont produits en l'espace d'un an.

D'après le reportage de Godefroy Macaire Chaby

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine