Retour

Des Panthers de Cumberland aux Jaguars de Jacksonville dans la NFL

Un autre joueur de football de la région d'Ottawa s'apprête à fouler les terrains de la Ligue nationale de football (NFL).

Un texte de Jonathan Jobin

Eli Ankou pourrait faire ses débuts officiels lors du match d'ouverture des Jaguars de Jacksonville, dimanche. Il s'entraîne avec la formation depuis lundi, après avoir été placé au ballotage par les Texans de Houston, qui lui avait fait signer un contrat le printemps dernier. « Ça a vraiment été une montagne russe d'émotions. On m'a annoncé qu'on me retranchait samedi et le lendemain, on m'apprenait que je m'en allais avec les Jaguars », a mentionné Ankou, après l'entraînement de l'équipe jeudi.

Le jeune joueur de ligne défensive de 23 ans, qui mesure 190 cm (6 pieds 3 pouces) et pèse près de 136 kg (300 lbs), a eu une semaine chargée alors qu'il a dû se rendre en Floride et a passé plusieurs heures à étudier le livre de jeu de sa nouvelle équipe. « Ça se passe vraiment bien. C'est une nouvelle routine avec de nouvelles personnes, mais ça vient naturellement. Dans ce genre de travail, il faut s'attendre à bouger », poursuit Ankou.

Un premier match... contre son ancienne équipe?

Ironiquement, le premier match de sa nouvelle équipe sera... contre les Texans, dimanche. Eli Ankou n'en veut pas à l'équipe qui lui a donné sa première chance, avant de le libérer récemment. « Chaque équipe a des besoins différents. Les Texans n'avaient peut-être pas besoin d'un joueur comme moi, mais les Jaguars ont vu quelque chose en moi », mentionne l'ancien joueur des Panthers de Cumberland.

Le joueur ne sait toujours pas s'il sera de la formation partante, mais il s'entraîne comme si c'était le cas. « Tout est nouveau pour moi ici, j'attends juste de parler aux entraîneurs et je ne sais même pas quand on va annoncer l'équipe partante », rigole l'ancien des Bruins de UCLA dans la ligue universitaire. « Il faut être capable de rester concentré, de garder son but en tête et c'est ce que je fais ».

Eli Ankou a grandi dans l'est d'Ottawa. Il a vu un autre Franco-Ontarien, Christo Bilukidi, faire sa place avec les Raiders d'Oakland, en 2012. Le fait que de plus en plus de Canadiens arrivent à percer les formations de la NFL sert d'inspiration de motivation pour de plus en plus de joueurs de la région et du pays.

Il voit ces joueurs comme des modèles. « Le fait que Christo Bilukidi et d'autres joueurs du Canada l'ont fait prouve que ce n'est pas d'où tu viens qui va décider ce que tu vas faire », affirme Ankou, en notant au passage les récents succès de Laurent Duvernay-Tardif (Chiefs de Kansas City) et Antony Auclair (Buccaneers de Tampa Bay). « Je dirais à n'importe quel jeune qui rêve de jouer dans les rangs professionnels, de travailler et de poursuivre ses rêves », conclut le jeune homme.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine