Retour

Des patients opérés au coeur à Ottawa à risque de contamination bactérienne

Des patients qui ont subi une opération à coeur ouvert à l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa pourraient avoir été exposés à une bactérie.

Selon l’Institut, des générateurs thermiques utilisés durant ces chirurgies auraient pu être exposés à une bactérie appelée mycobactérieum chimaera, susceptible de causer une infection rare.

La direction de l’Institut a écrit aux patients concernés pour les informer de la situation. Elle a cependant précisé que les risques d’infection se situaient en deça de 1%.

Jusqu’à maintenant, l’Institut de cardiologie n’a détecté aucun cas d’infection chez ses patients.

Les appareils problématiques ont été utilisés dans plusieurs hôpitaux au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Plusieurs patients d’hôpitaux québécois, dans lesquels on retrouve ces mêmes générateurs thermiques, ont aussi reçu une lettre similaire.

L’infection causée par la bactérie en question se développe lentement et les symptômes qui y sont associés peuvent prendre des mois, même des années, à se manifester.

Parmi les symptômes ressentis, notons:

  • la fièvre;
  • une perte de poids inexpliquée;
  • des douleurs musculaires et articulaires;
  • des sueurs nocturnes;
  • une fatigue inexpliquée
  • une rougeur autour de l’incision faite durant l’opération.

La direction de l’Institut de cardiologie demande à tout patient inquiet de communiquer avec elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine