Retour

Des professionnels de la santé de l'Outaouais dénoncent leurs conditions de travail

Les infirmières ne sont pas les seules à dénoncer leurs conditions de travail au sein du réseau de la santé en Outaouais. Une cinquantaine de travailleurs sociaux, de techniciens en laboratoire et d'autres professionnels du milieu de la santé ont témoigné lundi auprès de députés provinciaux à l'Hôpital de Gatineau.

« Ils nous ont parlé de la surcharge de travail, du nombre de leurs dossiers qui augmentaient, de l’épuisement de certaines personnes, qui n’ont pas la capacité de répondre [dans un délai de 24 heures] à des demandes d’enfants abusés en milieu familial », a illustré Gille Delaunais, présidente de l’exécutif « transports » à l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), qui représente environ 2250 membres en Outaouais occupant plus d'une centaine de titres d'emploi.

Cette rencontre, organisée par l'APTS, s'est déroulée à huis clos, parce que les membres craignent des représailles de la part de leur employeur.

« On voulait leur offrir une instance où ils pouvaient échanger avec nos élus et faire une ligne directe avec le ministère pour qu’ils puissent être en mesure d’apprécier - ou de "désapprécier" - les conditions de travail dans lesquelles nos gens travaillent actuellement », a souligné Andrée Poirier, répondante politique de l'APTS en Outaouais.

Les députés Marc Carrière et Maryse Gaudreault ont semblé avoir apprécié cet échange.

« C’est à la fois enrichissant et préoccupant, parce que quand on parle de la santé de nos travailleurs, si on veut qu’il y ait des gens pour s’occuper de nos malades, il ne faut pas qu’eux-mêmes aient des problèmes de santé », a souligné M. Carrière, qui a apprécié le fait que des pistes de solutions aient été proposées.

Les élus assurent que des suivis seront faits.

« On va s'asseoir ensemble, Marc et moi, et on va regarder comment tout ça peut être exprimé dans d'autres instances », a indiqué Mme Gaudreault.

Une prochaine rencontre organisée par l'APTS aura lieu le 20 avril à l'auditorium de l'Hôpital de Hull. Le syndicat compte également colliger tous ces témoignages et rédiger un mémoire à l'attention des députés.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine