Retour

Des promesses en transport et pour les quartiers pour séduire les Gatinois

La candidate indépendante à la mairie de Gatineau, Sylvie Goneau a présenté son plan en transport pour améliorer les déplacements des Gatinois, mercredi après-midi. Pendant ce temps, le maire sortant, Maxime Pedneaud-Jobin, a promis des fonds pour des projets d'aménagements dans les quartiers.

À court terme, Mme Goneau promet de faire des démarches auprès du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMDET) afin de commencer des travaux d’élargissement du chemin Pink, de terminer les études pour le prolongement du boulevard de la Vérandrye et de presser le MTMDET d’élargir le pont Alonzo ou de construire un nouveau pont au nord de Gatineau.

Des négociations devront avoir lieu avec le MTMDET, car un nouveau pont sur le territoire n’est pas dans les cartons. Mme Goneau croit pouvoir amener un tel projet à terme.

« Gatineau est capable de sortir ses priorités et ce qui est important c’est que le conseil municipal de par résolutions puisse déposer ses priorités. J’ai mis très clair sur papier quelles seraient les priorités du conseil municipal face au ministère des Transports du Québec et par la suite ce sera par négociation et par travail », a expliqué Mme Goneau.

Elle veut également évaluer la possibilité d’utiliser le pont Prince-de-Galles pou relier la station de train léger Bayview et la station du Rapibus Montcalm par autobus dans un premier temps, puis converti pour le train léger par la suite.

Elle propose également la création d’un stationnement incitatif sur une bretelle de l’autoroute 50 près de la rue Saint-Louis et de la montée Paiement.

« L’idée est d’encourager les gens, lorsqu’ils font face à un bouchon de pouvoir quitter l’autoroute, se stationner et de prendre l’autobus », a-t-elle dit.

Des investissements pour les quartiers

Pour sa part, le parti du maire Action Gatineau a promis un fonds de 8,5 millions de dollars pour la réalisation de projet visant l’aménagement des quartiers.

« C’est un peu de l’argent qu’on peut mettre pour des projets qui tombent dans les craques », a déclaré Yolaine Ruel, candidate dans le district Parc-de-la-Montagne-Saint-Raymond.

Le fonds permettra de réaliser des projets que les associations de citoyens demandent, mais qui ne se qualifient pas pour recevoir des subventions dans le cadre d’un programme municipal désigné ou pour des projets dont ils manquent des sommes pour voir sa concrétisation.

Par exemple, le fonds pourrait permettre d’entretenir des parcs à chien ou pour redonner une nouvelle vie à un bâtiment qui a brûlé au Domaine Scott-Fairview.

Le candidat à la mairie Maxime Pedneaud-Jobin promet que les projets seront évalués selon les besoins des quartiers et non en favorisant des quartiers au détriment de d’autres. M. Pedneaud-Jobin a dit que ce sera au conseiller de bien défendre les projets et de démontrer le besoin. Une mobilisation citoyenne pourrait aussi influencer l’allocation des sommes disponibles.

Plus d'articles

Commentaires