Retour

Des radars photo et une baisse de la limite de vitesse à venir à Ottawa

Le gouvernement Wynne présentera sous peu un projet de loi pour aider les municipalités à lutter contre la conduite dangereuse dans les zones scolaires et les zones de sécurité communautaire, notamment à l'aide de radars photo. La première ministre en a fait l'annonce mardi matin, à Ottawa.

Si les changements proposés sont adoptés, ils donneront aux villes davantage d'outils pour resserrer la sécurité sur leur territoire.

Les modifications permettraient notamment aux municipalités d'utiliser la technologie de surveillance automatisée de la vitesse (SAV) - qui photographie les plaques des véhicules roulant trop vite - dans les zones scolaires et autour des parcs, des garderies, des hôpitaux et des résidences pour personnes âgées.

Les revenus générés par ces radars photo resteraient dans les coffres des municipalités, assure la première ministre.

Les villes pourraient aussi créer des zones où la limite de vitesse serait réduite, afin de diminuer le nombre et la gravité des collisions entre piétons et véhicules.

Les changements permettraient également aux municipalités de participer au programme ontarien de systèmes photographiques reliés aux feux rouges, grâce à un processus simplifié.

Le projet de loi fait écho aux demandes des villes, qui voulaient réduire les accidents entre les véhicules et les piétons sur leur territoire. Le maire d'Ottawa, Jim Watson, qui avait déjà fait une demande en ce sens, se réjouit de l'annonce de la province.

Le projet de loi sera présenté dans les deux prochaines semaines.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?