Retour

Des réseaux de prostitution juvénile existent en Outaouais

De jeunes fugueuses de l'Outaouais sont recrutées dans des réseaux de prostitution, selon certains intervenants du Centre jeunesse de l'Outaouais. Les réseaux de proxénètes seraient seulement moins organisés que dans d'autres grands centres, comme Montréal ou Laval.

C'est du moins l'avis du président du Syndicat des Centres jeunesse de l'Outaouais, Martin Leblanc.

« Mais encore là, de nous dire qu'ils font du recrutement directement au centre jeunesse, je ne pense pas », poursuit le président du syndicat.

Travail de sensibilisation

Même s'il est convaincu que le recrutement n'a pas envahi les centres jeunesse, Martin Leblanc croit qu'il y a un énorme travail de sensibilisation à faire auprès des adolescentes et leurs parents.

Par exemple, le président rappelle qu'il faut se méfier lorsque les jeunes filles reviennent avec des cadeaux de grande valeur.

« C'est de leur montrer qu'il n'y a personne dans la vie qui ne donne rien à personne gratuitement », raconte M. Leblanc.

Selon les informations de la journaliste Claudine Richard

Plus d'articles

Commentaires