Retour

Des résidents de Fournier se mobilisent contre la fermeture de leur église

Des résidents de Fournier, dans l'Est ontarien, se sont rassemblés dimanche soir pour discuter des intentions de l'archidiocèse d'Ottawa, qui envisage de fermer leur église.

Toute cette saga revient sur la glace, entre autres, parce que lundi soir, un conseiller municipal a l'intention de présenter une motion qui vise à retirer la demande de désignation patrimoniale.

Cette demande avait été adoptée à l'unanimité l'an dernier par le conseil dans le but d'éviter la démolition de l'église. Auparavant, l'archidiocèse d'Ottawa avait annoncé qu'il envisageait de fermer la paroisse et de démolir l'église.

L'archevêque d'Ottawa, Terrence Prendergast, se serait toutefois opposé à cette désignation, jugeant qu'il n'y avait pas de caractère patrimonial. Nous n'avons pas réussi à joindre l'archevêque Prendergast.

Or, c'est la province qui peut octroyer ce statut particulier en vertu de la loi sur le patrimoine de l'Ontario, à la demande de la municipalité. Par contre, il n'en tient qu'au diocèse s'il souhaite fermer la paroisse.

Entre-temps, les résidents se mobilisent.

« Nous, c'est la logique de l'évêque qu'on a en ce moment : ''On va fermer la paroisse et tant qu'à y être, on va fermer l'église aussi''. Nous, on dit : "Sors-les tes paroissiens, mais on garde l'église, on garde l'édifice" », a déclaré le président du comité de pastorale de la paroisse, Michel-André Lavergne.

Selon le maire de La Nation, François St-Amour, l'archevêque se serait toutefois engagé à maintenir l'ouverture de la paroisse pendant les cinq prochaines années si la municipalité renonce à ce statut patrimonial.

Mais la conseillère Marie-Noëlle Lanthier n'a pas l'intention d'abandonner et entend défendre cette demande de statut patrimonial.

« Je le supporte, pas simplement parce que je représente les gens de Fournier, je le supporte parce que j'y crois. Je crois que La Nation n'a aucun édifice patrimonial. De réussir à avoir la désignation, ce ne serait pas un inconvénient, au contraire, ce serait une force pour la municipalité », a-t-elle déclaré.

D'après le reportage de Jacaudrey Charbonneau

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité