Retour

Des résidents de Notre-Dame-du-Laus exaspérés par la fermeture du pont de la route 309

Le pont enjambant la rivière Saint-Denis sur la route 309, à Notre-Dame-du-Laus, dans les Laurentides, est fermé depuis neuf mois. La nature des travaux de réparation n'est toujours pas connue, ce qui exaspère les résidents et les automobilistes qui subissent des désagréments.

Sur le chemin de détour se trouve la résidence d’Annie Bernier. Depuis plusieurs mois, des bruits de moteurs et des excès de vitesse à proximité de sa demeure perturbent sa tranquillité. Elle est très agacée.

« Il y a beaucoup de trafic, les gros camions, on a du mal à sortir de notre cour, c’est très désagréable. On reste dans un petit chemin tranquille, on ne l’est plus là, c’est très plate », a témoigné Mme Bernier.

En novembre 2016, le ministère des Transports a décidé de fermer la route 309, après avoir détecté une défaillance dans sa structure lors d’une inspection. Aujourd'hui, les travaux de réparation ne sont toujours pas débutés.

La circulation est déviée de la route 309 en la faisant notamment passer par le chemin Saint-Denis.

La population est maintenant impatiente de connaître la suite des choses. Les résidents pressent le gouvernement d’agir rapidement dans ce dossier. Les automobilistes qui ont à passer dans le secteur se disent excédés.

« Il faudrait que quelqu’un fasse quelque chose, qu’ils commencent au moins les travaux, parce qu’on dirait que c’est trop neutre, ça va faire un an bientôt », a affirmé Gilles Duciaume.

« C’est une route principale pour aller dans notre région, on a des commerces par là et les gens passent de moins en moins », a ajouté Max St-Amour.

Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports a fait savoir qu’il mène des analyses pour déterminer les meilleurs travaux à réaliser en fonction des coûts. Les résultats devraient être connus à l’automne.

En plus du coût des travaux qui est encore indéfini, le gouvernement a déjà dépensé 1,8 million de dollars pour construire le chemin de déviation.

Avec les informations de Godefroy Macaire Chabi

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine