Retour

Des résidents espèrent que la Ville d'Ottawa bloque le projet de l'Armée du Salut

Des résidents du quartier Vanier, à Ottawa, se sont rassemblés samedi pour manifester leur opposition au projet de déménagement de l'Armée du Salut. Ils espèrent que la Ville refusera les demandes d'aménagement déposées par l'organisme en juin dernier.

Depuis que l'Armée du Salut a annoncé son intention de déménager ses locaux au 333, chemin Montréal, de nombreuses voix se sont élevées pour s'opposer au projet.

« Nous avons des inquiétudes pour notre sécurité, pour notre santé », a déclaré une membre de l'association citoyenne SOS Vanier, Michelle Gauthier.

Pour voir son projet concrétisé, l'Armée du Salut devra obtenir l'approbation de la Ville d'Ottawa. La construction du refuge nécessiterait en effet une modification du règlement de zonage et du plan d'urbanisme de la Municipalité.

Le Comité de l'urbanisme devrait formuler ses recommendations cet automne. Le Conseil municipal statuera ensuite sur l'avenir du projet.

« J'espère qu'ils vont prendre en considération nos inquiétudes et peut-être ne pas approuver tous les zonages que l'Armée du Salut demande », a déclaré une résidente du quartier Vanier, Lucie Laliberté.

Le conseiller municipal de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, s'oppose depuis plusieurs mois au projet de l'Armée du Salut. Il espère que la mobilisation des résidents permettra de rallier d'autres élus à la cause.

« Il y a beaucoup de réflexion à avoir au niveau de l'urbanisme, mais on n'a pas besoin d'avoir cette bataille si l'Armée du Salut vient à la table et travaille avec nous sur des solutions », a-t-il déclaré.

Avec les informations de Roxane Léouzon

Plus d'articles

Commentaires