Retour

Des résidents inquiets à la suite d'une vague de fusillades à Ottawa

La capitale du Canada a été le théâtre de quatre fusillades en moins de 24 h dimanche dernier. Une de celles-ci s'est conclue en un homicide. Ces événements préoccupent certains résidents.

Omar Rashid-Ghader, 33 ans, a été abattu par balle en plein milieu d'une boîte de nuit du marché By à Ottawa, tôt dimanche matin.

Les événements se sont déroulés après la fermeture du bar, mais l'établissement était tout de même bondé. Cette situation inquiète des citoyens que nous avons rencontrés.

De nombreux touristes visitent Ottawa chaque année. Certains de ceux-ci demandent à ce qu'il y ait plus de surveillance dans les rues de la capitale, considérant cette recrudescence de fusillades.

Le maire d'Ottawa et le chef de la police se font rassurants. Bien qu'ils se montrent préoccupés, Jim Watson et Charles Bordeleau soutiennent qu'Ottawa reste l'une des villes les plus sécuritaires au Canada et que les événements survenus étaient ciblés.

Des commerçants rassurants 

Des propriétaires de restaurants du marché By soutiennent que cette fusillade survenue à l'intérieur d'un bar est un événement est isolé.

Le propriétaire du Blue Cactus Bar and Grill, Bob Firestone, dit que ces actes criminels se déroulent plus souvent à l'extérieur.

Dans les quatre dossiers, les policiers d'Ottawa poursuivent leur enquête.

D'après un reportage de Jérémie Bergeron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine