Retour

Des résidents manifestent contre la fermeture du pont Prince-de-Galles à la circulation

Une douzaine de personnes se sont réunies sur le pont Prince-de-Galles à Ottawa, mercredi soir, pour démontrer leur attachement à cet ancien pont ferroviaire. Ils protestaient ainsi contre la décision de la Ville d'empêcher la circulation de toute personne sur le pont, pour des raisons de sécurité.

Ils ne comprennent pas pourquoi la Ville n'investit pas pour rénover ce pont et le rendre accessible aux cyclistes et aux piétons, qui souhaitent traverser la rivière des Outaouais, entre Ottawa et Gatineau.

Cet ancien pont ferroviaire n'est pour l'instant pas aménagé de façon suffisamment sécuritaire pour permettre la circulation du public d'une rive à l'autre. Malgré tout, beaucoup de gens l'empruntent quotidiennement.

La Ville d'Ottawa a annoncé son intention de dépenser 250 000 $ pour ériger des barrières bloquant l'accès au pont. Les manifestants s'opposent à cette décision.

Aileen Duncan, organisatrice de la manifestation et instigatrice d'une pétition en ligne pour garder le pont ouvert, estime qu'un parc urbain pourrait être créé au pied du pont.

« J'aimerais que cela devienne un endroit où la communauté se rassemble. [...] C'est un bel endroit et je crois que nous devrions le célébrer plutôt que le condamner [trad. libre] », soutient-elle.

À long terme, le pont pourrait être utilisé pour permettre le passage de l'O-Train vers Gatineau, selon le maire d'Ottawa, Jim Watson.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine