Retour

Des terres de la Ferme expérimentale d'Ottawa inutilisables pour les scientifiques

Une portion du site de la Ferme expérimentale centrale, qui était dans la mire de l'Hôpital d'Ottawa pour y construire son nouveau campus Civic, n'est pas utilisée pour des fins de recherche, puisque le sol y est contaminé par du sel de voirie.

Il s'agit d'un revers pour les opposants au projet sur ce lieu historique national, puisqu'ils faisaient valoir que des années de travail scientifique allaient disparaître si les terrains de la ferme accueillaient le nouvel hôpital.

Toutefois, le ruissellement d'eau provenant de l'avenue Carling, une artère achalandée où du sel de voirie est épandu l'hiver, a rendu inutilisables pour les scientifiques les bordures nord de deux des sites potentiels situées sur la Ferme expérimentale.

Le porte-parole d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, James Watson, confirme que la qualité du sol exposé au sel, sur 12 acres de terrain situé le long de l'avenue Carling, ne permet pas une utilisation pour la recherche.

Une partie de ces terrains sert plutôt de zone tampon entre la route et les champs où l'on fait de la recherche.

Près de la moitié de ces 12 acres, soit la portion adjacente à la plate-forme d'hélicoptère du campus Civic, est utilisée comme parcelle de démonstration et non à des fins de recherche.

La question soulevée aux Communes

Pendant la période de questions à la Chambre des communes mardi, le député conservateur de Carleton, Pierre Poilievre, s'est opposé au choix de la Commission de la capitale nationale (CCN) de recommander le site du pré Tunney pour la construction du nouveau campus Civic.

Il souhaite plutôt un retour du projet sur l'un des sites de la Ferme expérimentale, jugés plus adéquats par l'Hôpital d'Ottawa et où l'ex-gouvernement Harper avait promis de céder un terrain, en 2014.

Plus tôt cette semaine, le conseil des gouverneurs de l'Hôpital d'Ottawa a rejeté à l'unanimité le site du pré Tunney pour construire le nouveau campus Civic.

L'Hôpital espère maintenant persuader la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, d'aller de l'avant avec l'un des trois sites potentiels situés sur la Ferme expérimentale.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine