Retour

Des travaux d'asphaltage temporaire sur le boulevard Saint-Joseph surprennent les automobilistes

Des travaux d'asphaltage temporaire ont été effectués au cours des derniers jours sur une partie du boulevard Saint-Joseph, entre les boulevards Alexandre-Taché et Montcalm, à Gatineau, afin d'assurer la sécurité d'automobilistes. Or, ces travaux temporaires n'ont été effectués que sur la portion centrale du boulevard, au grand étonnement de plusieurs automobilistes.

Aux dires du conseiller du district de Val-Tétreau-Manoir-des-Trembles, Jocelyn Blondin, ces travaux ne sont qu'une solution temporaire dans l'attente de de la concrétisation d'un projet d'infrastructure majeur sur le boulevard.

Les travaux en question doivent débuter l'an prochain et se terminer quatre ans plus tard. Mais la section en cause sera la dernière à être refaite, bien qu'elle soit dans un état lamentable. La Ville a donc jugé bon d'y aller d'une solution temporaire pour, dit-elle, assurer la sécurité des automobilistes et des cyclistes.

Selon le conseiller, les automobilistes étaient de plus en plus nombreux à se plaindre des vibrations causées par le piètre état de la chaussée, d'où l'importance de ces travaux d'urgence. Ce dernier ajoute que l'asphaltage ciblé n'était pas une solution envisageable.

« Le rapiéçage n'aurait pas fonctionné. Les charrues auraient arraché les morceaux d'asphalte lors des opérations de déneigement », explique-t-il.

Le projet avait été prévu dans le programme d'investissement de la Ville de Gatineau. Il concerne le réaménagement total du boulevard qui coûtera 44 millions de dollars. Les travaux temporaires sur la chaussée ont eux coûté entre 30 000 et 40 000 $.

La Ville estime que ces travaux auront un effet bénéfique sur la revitalisation du boulevard et seront appréciés des commerçants.

Un plan d'intervention similaire est prévu sur la rue Notre-Dame, dans le secteur de Gatineau.

Avec les informations de Godefroy Macaire Chabi

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?