Retour

Des villes ontariennes réclament plus de droits dans les projets de parcs éoliens

Soixante-quinze municipalités ontariennes, dont des communautés de l'Est ontarien, demandent au gouvernement de l'Ontario de leur permettre de donner leur avis sur les projets de parcs éoliens.

Certaines municipalités de la région se considèrent comme des « hôtes réticents » pour des projets de parcs éoliens, puisque des contrats ont été accordés par la province contre leur gré.

La Ville d'Ottawa, North Frontenac ainsi qu'au moins 73 autres municipalités veulent que la Société indépendante d'exploitation du réseau d'électricité (SIERE) fasse de l'accord des municipalités une condition préalable aux prochains projets d'énergie, selon une résolution présentée par le maire de North Frontenac.

M. Higgins précise qu'il déclinerait tout nouveau projet s'il le pouvait, mais que certaines municipalités du secteur y seraient favorables. Par ailleurs, même lorsqu'un projet est bien reçu dans une municipalité, il juge important que la Ville puisse décider de l'endroit où un tel parc peut être aménagé.

Un processus « injuste », selon un élu d'Ottawa

Selon le conseiller du quartier Rideau-Goulbourn à Ottawa, Scott Moffatt, le processus d'approvisionnement actuel des projets d'énergie renouvelable est « injuste » et « incroyablement frustrant ».

Il se désole de devoir répondre à des électeurs déçus que ces décisions relèvent de la province.

Scott Moffatt et Ron Higgins ont toutefois bon espoir que le nouveau ministre de l'Énergie de l'Ontario, Glenn Thibeault, soit ouvert aux discussions dans ce dossier.

D'après CBC

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine