Retour

Deux heures de musique canadienne sur la colline du Parlement

La fête du Canada s'est achevée en musique samedi soir, sur la colline du Parlement à Ottawa. Le coup d'envoi du spectacle a été donné avec une heure de retard, vers 21 h 30, en raison du mauvais temps. La soirée a culminé avec 20 minutes de feux d'artifice.

Après un medley de plusieurs artistes présents au spectacle, le premier ministre Justin Trudeau et son épouse, Sophie Grégoire Trudeau, ont lancé l'animation de la soirée. Ils ont notamment souhaité la bienvenue aux nouveaux Canadiens ayant obtenu leur certificat de citoyenneté la journée même. Le couple a insisté sur la richesse de la diversité culturelle au Canada.

Une programmation chargée

Le groupe de rock Walk off the Earth et le québécois Louis-Jean Cormier ont été les premiers artistes à interpréter chacun une chanson de leur répertoire.

Les chanteuses Marie-Mai, Lisa LeBlanc et Serena Ryder ont ensuite formé un trio le temps d'une prestation.

Elles ont été suivies de l'Ontarien Gordon Lightfoot. Le musicien âgé de 74 ans s'était déjà produit au spectacle du centième anniversaire de la Confédération canadienne, en 1967.

L'Albertaine Kinnie Starr et la Franco-Manitobaine Kelly Bado lui ont succédé et ont chacune interprété une chanson.

Ce fut ensuite le tour du Cirque du Soleil de prendre le devant de la scène pour présenter un numéro spécial.

Le Britanno-Colombien Dead Brody a par la suite entonné une chanson de son répertoire country, avant que Marie-Mai ne revienne sur scène pour interpréter sa chanson Emmène-moi.

Le dernier numéro du spectacle a été une interprétation, par tous les artistes participants, de la chanson Ahead by a Century du groupe The Tragically Hip.

La soirée s'est conclue avec des feux d'artifice d'une durée de 20 minutes éclatant au-dessus du parlement au son de musique d'artistes canadiens.

Des manifestants perturbent la soirée

Pendant que les spectateurs attendaient l'arrivée des artistes sur scène, vers 21 h, une cinquantaine de manifestants autochtones se sont rassemblés sur la colline pour faire entendre leurs revendications.

« Donnez-nous le micro, donnez-nous notre place », ont-ils notamment répété.

Les manifestants ont continué à scander des slogans pendant le spectacle, mais n'ont pas interrompu les festivités.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine