Retour

Dominic Fortin : ambulancier, une histoire de famille

Fils d'un couple d'ambulanciers à Témiscamingue, Dominic Fortin a longtemps refusé de suivre la vocation familiale. Jeune adulte, il a décidé de marcher dans les traces de son père et de sa mère qui ont transmis cette passion à leurs trois enfants.

Un texte de Julien Morissette, à Les malins plaisirs

Au volant de son véhicule de superviseur, le technicien ambulancier paramédical parcourt les routes de l'Outaouais, en ce samedi de janvier. C'est un soir de fin de semaine anormalement tranquille qui lui permet de faire plusieurs aller-retour entre les hôpitaux de Gatineau et de Hull pour s'assurer que tout va bien. Les ambulancières et ambulanciers de la Coopérative des paramédics de l'Outaouais forment une grande famille : l'esprit d'équipe règne dans leurs quartiers généraux, dans les salles des urgences et sur les ondes radios.

Une histoire de famille


En 1978, année de naissance de Dominic, son père achète la compagnie d'ambulances à Témiscamingue. Il pratiquera le métier pendant 40 ans. Comme sa mère et ses deux soeurs, Dominic finira malgré lui par suivre une formation pour devenir technicien ambulancier paramédical.

« On a baigné là-dedans toutes nos vies. Moi, je n'ai pas voulu être un paramédical pendant longtemps, mais je me suis finalement rendu à l'évidence que ça m'intéressait et que j'aimais ça », affirme-t-il.

À la recherche d'un rythme de travail plus exaltant, il décide de planter ses pénates en Outaouais après deux ans et demi au Témiscamingue.

Une vie dangereuse

Dominic est conscient du danger qu'implique le métier de technicien ambulancier paramédical. Au cours des dernières années, plusieurs de ses collègues ont été victimes d'accidents de la route.

« Quand tu dois répondre à un accident, c'est stressant. Quand c'est le collègue de travail que tu viens de croiser il y a 30 minutes, c'est carrément traumatisant. Non seulement ça, l'autre équipe doit prendre soin de l'autre gars qui a frappé l'ambulance... tu dois mettre tes sentiments de côté et l'aider même s'il vient de rentrer dans ton chum, c'est terrible. Ça prend tout un sang-froid et un contrôle de tes émotions. »

Malgré les dangers, les horaires atypiques et les situations bouleversantes, Dominic Fortin exerce son métier avec une bonne humeur et une motivation sans borne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine