Retour

Dossier Guertin : des entrepreneurs en construction inquiets

Préoccupée par le processus d'octroi du contrat du nouvel aréna Guertin sans appel d'offre par la Ville de Gatineau, la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec (CEGQ), un important lobby dans le secteur de la construction, a demandé au gouvernement du Québec d'intervenir.

La Corporation a envoyé jeudi une lettre au ministre québécois des Affaires municipales, Martin Coiteux, dans laquelle elle dénonce ce qu'elle qualifie de dangereux précédent établi par la Ville de Gatineau. Les entrepreneurs soutiennent que la Ville a contourné les règles provinciales en matière d'octroi de contrat public.

« Les précédents que ce dossier pourrait créer viendraient interférer dans n'importe quel autre marché public », soutient le vice-président de la CEGQ, Luc Martin.

Réactions politiques

Ni le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, ni la direction de VMSO n'ont répondu à nos demandes d'entrevues.

Opposée à ce processus, Sylvie Goneau, conseillère de la Ville de Gatineau, s'est pour sa part réjouie de la prise de position des entrepreneurs.

« Je suis heureuse de voir que c'est ce groupe-là et que les personnes prennent une position, une bonne position, justement pour défendre leurs droits, leurs privilèges, et imposer leur façon de faire qui est correcte », a-t-elle commenté.

Rappel des faits

En février, la Ville de Gatineau s'est entendue avec Vision Multisports Outaouais (VMSO) sur la construction d'un complexe sportif de 104millions de dollars. Le tiers de la facture serait payé par la Ville, soit un peu plus que ce que Québec s'apprête à payer. Cette entente s'est faite de gré à gré, donc sans appel d'offres.

En juin, l'Assemblée nationale devra statuer sur cette entente dans un projet de loi privé.

Avec les informations d'Antoine Trépanier

Plus d'articles

Commentaires