Retour

Drake, The Weeknd et Justin Bieber : ces célébrités ontariennes bonnes pour le tourisme

Drake, The Weeknd et Justin Bieber, artistes de renommée mondiale, sont les ambassadeurs non officiels du Canada depuis déjà plusieurs années. Leur succès attise la curiosité de leurs admirateurs à travers le monde. La vie de ces célébrités ontariennes attire des touristes curieux de découvrir par où sont passés leurs chanteurs préférés.

Un texte de Myriam Eddahia

L'ambassadeur de Toronto

Drake est au sommet des palmarès.

L'artiste torontois détient 7 des 10 premières positions du palmarès Billboard, dont les chansons Nice For What et God's Plan, tirées de son album Scorpion.

L’influence de l’artiste va au-delà de la musique, selon Jonathan Ramos, directeur musical de Ink Entertainment.

L'impact de ces artistes n'est pas nécessairement mesurable, dit M. Ramos, qui est actif dans l'industrie de la musique depuis plus de 20 ans. On le remarque quand leurs fans reconnaissent les endroits que ces artistes mentionnent dans leurs chansons, par exemple.

Avec plus de 43 millions d'abonnés sur Instagram, difficile d'ignorer à quel point Drake intéresse le public.

Il est à l’origine d’expressions, de mouvements de danse et de la popularité de la ville depuis 10 ans, dit M. Ramos.

Ce qui a radicalement changé à Toronto c'est le visage de ceux qui consomment la musique, ceux qui la font et son impact sur le monde entier, ajoute-t-il.

« Au cours des 10 dernières années, la musique est mise à l'avant-plan au Canada, mais surtout à Toronto. Les Nelly Furtado, Shania Twain et Céline Dion [d'hier] sont maintenant les Drake, The Weeknd et Justin Bieber, d'aujourd'hui », dit M. Ramos.

« Drake attire les gens vers la ville par le festival OVO, par exemple », souligne-t-il.

Les billets pour le festival organisé par la maison de disques du rappeur torontois se vendent très rapidement.

« La popularité de ces artistes sert toute la ville. D'autres artistes, des gérants, des danseurs, des producteurs et j'en passe », dit Jonathan Ramos.

Il a travaillé avec Drake, The Weeknd, Daniel Caesar et Jessie Reyez, entre autres.

Selon lui, leur succès et le fait qu'ils soient fiers d'être Canadiens montrent aux gens qu'il n'est pas nécessaire de quitter sa ville pour obtenir une reconnaissance internationale.

La « fièvre Bieber » encore vive

En avril, Justin Bieber a visité à l'improviste l'exposition sur sa propre vie, Steps To Stardom : Justin Bieber, présentée au musée de Stratford, la ville où il a grandi.

Les admirateurs du chanteur peuvent se rendre à Stratford, une ville de l'Ontario d'un peu plus de 30 000 habitants, pour voir des objets qui lui appartenaient.

L'office du tourisme de la ville note une augmentation de 5,5 % de visiteurs ce printemps comparativement aux mois de mai et juin l'année dernière, selon la responsable marketing de Tourisme Stratford, Cathy Rehberg.

Selon Mme Rehberg, la popularité de Justin Bieber a aidé l'économie de la municipalité.

« Il revient souvent voir ses proches et sa famille. Ses grands-parents sont des gens comme vous et moi », conclut-elle.

Plus d'articles