Retour

Du vin en vente dans les épiceries dès cet automne

Le gouvernement et les représentants de l'industrie ont confirmé à CBC que la province projette de permettre à des kiosques de vin privés de s'établir dans 70 supermarchés de l'Ontario dès cet automne.

Ce chiffre atteindra 150 au cours des prochaines années.

« Nous aurons plus de choses à dire plus tard ce mois-ci », a indiqué Kelsey Ingram, l'attaché de presse du ministre des Finances Charles Sousa dans un courriel jeudi.

Le gouvernement de Kathleen Wynne indiquait depuis plus d'un an qu'il comptait libéraliser la vente de vin. Il n'était toutefois pas allé de l'avant avec l'idée au moment de la présentation du budget 2015 lorsqu'il avait annoncé qu'il autoriserait la vente de bière dans les épiceries.

La grande majorité des boutiques de vin en Ontario sont détenues par deux importants producteurs, qui y vendent presque exclusivement leurs produits. Beaucoup des magasins de la chaîne étrangère Wine Rack et de la chaîne canadienne Wine Shop ont déjà des kiosques dans des supermarchés.

Le Conseil du vin de l'Ontario estime que c'est une bonne nouvelle à la fois pour les consommateurs et pour toute l'industrie.

« L'approche proposée est une bonne chose pour les consommateurs et débloquera le véritable potentiel de croissance de l'industrie des vins ontariens d'appellation contrôlée », explique Richard Linley, le président de l'organisme dans un communiqué.

En décembre, Kathleen Wynne a annoncé que 58 épiceries dans la province avaient commencé à vendre de la bière en suivant des règles strictes. Ce nombre passera à 160 en 2016 et à 450 d'ici 3 ans.

Les réformes à venir permettraient aussi la vente de cidre dans les épiceries autorisées. La Régie des alcools de l'Ontario (LCBO) conservera toutefois son monopole sur la vente de spiritueux.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards