Retour

École Ste-Marguerite-Bourgeois de Hawkesbury : la cour arrière est à vendre, mais pas la bâtisse

Il y a du nouveau dans le dossier de la vente de l'ancienne école élémentaire catholique Ste-Marguerite-Bourgeois de Hawkesbury. La propriété qui appartient au Conseil scolaire de district catholique de l'Est ontarien (CSDCEO) est de nouveau sur le marché.

Un texte de Denis Babin

Le CSDCEO a invité les organismes dits privilégiés, tels que la Ville de Hawkesbury et les Comtés unis de Prescott et Russell, à manifester leur intérêt pour en faire l'acquisition.

Il y a toutefois un hic. Seule une partie enclavée de la propriété est à vendre, soit la cour arrière.

La bâtisse, quant à elle, ne fait plus partie de l'équation, au grand dam du Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO) qui avait exprimé son intérêt pour acheter l'ancienne école il y a deux ans.

Déception au CEPEO

« Ce n'est plus la bâtisse et la cour qui sont à vendre, mais seulement la cour », explique la présidente du CEPEO, Linda Savard.

Résultat : sans l'ancienne école élémentaire, la propriété est beaucoup moins attrayante pour le conseil scolaire public.

« Acheter un autre terrain et aller chercher les sous nécessaires auprès du gouvernement pour bâtir quelque chose, c'est toujours plus dispendieux et beaucoup plus long comme processus. Nous sommes évidemment déçus de voir ce qui se passe », confie Linda Savard.

Une nouvelle vocation pour l'ancienne école

Si le CSDCEO a finalement décidé de retirer sa bâtisse du marché, c'est entre autres pour y aménager un centre de formation dédié à son personnel.

« On s'est aperçu qu'on avait encore besoin d'un centre de formation pour notre personnel. Ça serait plus logique de l'installer à Ste-Marguerite-Bourgeois », indique le surintendant aux affaires et trésorier du CSDCEO, Martin Lavigne.

L'ancienne école, qui a été fermée en 2013, pourrait aussi accueillir un carrefour communautaire offrant un éventail de services de santé et de services sociaux.

Les organismes privilégiés approchés par le CSDCEO ont jusqu'au 18 mai prochain pour faire connaître leur intention.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine