Retour

Élargissement de la 50 : une « priorité régionale » pour six députés de l’Outaouais

Six députés de l'Outaouais ont demandé dans une lettre adressée vendredi matin au ministre des Transports, Laurent Lessard, que l'élargissement de l'autoroute 50 soit une « priorité régionale ».

Le député de Papineau, Alexandre Iracà, a convaincu cinq autres députés de l'Outaouais d'être signataires d'une lettre pour demander au ministre Lessard « la possibilité d'inscrire l'élargissement de l'autoroute 50 au Plan québécois des infrastructures (PQI) le plus rapidement possible, afin de la rendre plus sécuritaire. »

Depuis son ouverture en 2012, les statistiques montrent que la circulation a plus que doublé dans certains secteurs, selon le député.

Si le ministère accepte d'inscrire cet élargissement au PQI, « cela change complètement la donne, la question devient : quand est-ce que ça va se faire », a expliqué M. Iracà en entrevue téléphonique à Radio-Canada.

Travaux en plusieurs étapes

Avec le feu vert du ministre des Transports, M. Iracà envisage de mener des travaux en plusieurs étapes dans les secteurs les plus dangereux.

Environ 75 kilomètres d'autoroute devraient être élargis pour un montant qui avoisinerait 113 millions de dollars, selon les chiffres avancés par le député.

La lettre précise que l'autoroute a été construite en fonction d'un élargissement éventuel, ce qui, pour M. Iracà, faciliterait les travaux d'agrandissement.

Plus d'articles