Retour

Élections municipales : désintérêt chez les Gatinois?

La campagne électorale en vue des élections municipales bat son plein depuis deux semaines au Québec. À Gatineau, la fièvre électorale peine toutefois à gagner les citoyens.

« Je sais que c'est en cours, mais je n'ai pas encore fait mes devoirs de citoyen », souligne Claude Doe.

« Je commence à faire ma recherche et j'ai des enjeux qui m'intéressent beaucoup », a affirmé une résidente d'Aylmer, Lucie Boily, qui a avoué ne pas connaître les cinq candidats à la mairie.

« On a plus de difficulté à faire sortir le vote que dans les élections provinciales ou fédérales », constate un professeur en science politique à l'Université du Québec en Outaouais, Guy Chiasson.

Le professeur Chiasson estime toutefois que les débats prévus dans les prochaines semaines pourraient susciter l'intérêt des électeurs.

Lors des dernières élections municipales, en 2013, le taux de participation pour la mairie de Gatineau était de 41,9 %.

Avec les informations de Roxane Léouzon

Plus d'articles

Commentaires