Retour

Emilie Taman obtient gain de cause après avoir été congédiée

La Cour d'appel donne raison à Emilie Taman, une ex-procureure du Service des poursuites pénales du Canada, qui avait été congédiée après avoir décidé de briguer l'investiture néo-démocrate dans la circonscription fédérale d'Ottawa-Vanier.

En août 2015, la Commission de la fonction publique lui avait interdit de faire campagne, en refusant de lui accorder le congé sans solde qu'elle demandait. Mme Taman avait décidé d'aller de l'avant malgré tout, ce qui lui avait valu un congédiement.

Dans un jugement rendu la semaine dernière, la Cour d'appel fédérale estime que la décision de la Commission de la fonction publique manquait de « justification, », de « transparence » et d'« intelligibilité ».

Mme Taman se réjouit de la situation et espère que cela permettra à d'autres personnes dans la même situation de se porter candidates à une élection sans craindre de perdre leur emploi.

Emilie Taman, maintenant professeure de droit criminel à l'Université d'Ottawa, est candidate du NPD pour l'élection partielle fédérale dans Ottawa-Vanier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine