Retour

Emportiérage : la Ville de Gatineau hésite à mettre en place des mesures concrètes

Alors que la Ville d'Ottawa s'attaque au phénomène de l'emportiérage en aménageant des voies permettant l'ouverture des portières, du côté de Gatineau, ce genre d'aménagement ne verra pas le jour de sitôt.

Ce n'est qu'un aspect du problème de la sécurité des cyclistes à Gatineau, selon Daniel Champagne, conseiller municipal de la ville de Gatineau et responsable du comité de travail sur les transports. Il faut également s'intéresser au port du casque, sur les pistes cyclables et sur le partage de la route. La Ville souhaite mettre en place un comité qui se penchera sur l'ensemble des transports, y compris la sécurité routière.

Selon M. Champagne, un poste de coordonnateur de transport actif pourrait aussi être créé.

Des voies réservées aux portières à Ottawa

Des voies réservées dans les pistes cyclables sont aménagées sur la rue Wellington du côté d'Ottawa. Cet espace permet aux automobilistes d'ouvrir leur porte en toute sécurité.

À Montréal, 105 cas d'emportiérage ont été répertoriés en 2013, deux cyclistes sont morts à la suite des blessures subies lors de ces accidents.

Plus d'articles

Commentaires